Comment changer de gestionnaire locatif ?

L’une des choses que nous entendons le plus souvent de la part des investisseurs immobiliers est que les gens ont l’impression d’être coincés avec un gestionnaire locatif qui ne répond pas à leurs besoins, sans aucun moyen de sortir de cet arrangement. Que se passe-t-il lorsque vous avez l’impression d’être avec le mauvais gestionnaire locatif ? Souvent, pour les propriétaires, la seule idée de changer de gestionnaire locatif en cours de bail est un énorme casse-tête et une source d’inconfort.

Pourquoi prendre la décision de changer de gestionnaire locatif ?

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les propriétaires prennent la décision de changer de gestionnaire de location d’appartements ? Nous vous présentons les raisons les plus courantes pour lesquelles les propriétaires changent de gestionnaire d’appartement et ce que vous pouvez faire pour conserver vos clients :

Coupure de la communication

Une rupture de la communication peut se produire lorsque le niveau d’échange ne répond pas aux attentes du propriétaire. Par exemple, si votre propriétaire n’a pas eu de nouvelles de vous depuis un certain temps, il est probable qu’il vous appellera pour avoir des nouvelles de sa propriété. Si vous manquez son appel et ne le rappelez pas dans les heures qui suivent, votre propriétaire risque de perdre patience.

Le manque d’expertise

Un manque d’expertise est généralement synonyme de manque d’expérience, surtout dans le secteur de l’immobilier. C’est pourquoi, de nombreux administrateurs de biens commencent par être réceptionnistes ou assistants administrateurs de biens afin d’acquérir des connaissances, une expérience et des compétences dans le secteur avant de gérer leur propre portefeuille de biens.

Mauvais entretien des biens

Un bon entretien de l’immeuble est essentiel pour maintenir l’immeuble de placement de votre propriétaire dans un état optimal et pour conserver de bons locataires. Ainsi, cela fait partie des obligations du gestionnaire de location. À l’inverse, un mauvais entretien peut laisser les propriétaires démunis, affecter le taux d’inoccupation et diminuer la valeur et la performance de l’immeuble. C’est un moyen infaillible d’inciter vos propriétaires à changer de gestionnaire locatif !

Préoccupations concernant les frais

Une autre raison courante pour laquelle les propriétaires décident de changer de gestionnaire locatif d’appartement est le manque de transparence par rapport aux frais. Par exemple, si votre propriétaire voit des frais inattendus sur son relevé mensuel, cela peut être source de confusion et votre propriétaire peut être contrarié. Afin d’éliminer les inquiétudes concernant les frais, assurez-vous de communiquer de manière proactive avec vos propriétaires pour leur expliquer leurs relevés, les changements de frais et leur donner des conseils sur la manière dont ils peuvent améliorer leurs portefeuilles d’investissement.

Changer de gestionnaire locatif

Ce qu’il faut rechercher dans un nouveau gestionnaire locatif

Prendre la décision de changer de gestionnaire locatif peut être une source de stress émotionnel. Vous vous devez, ainsi qu’à vos copropriétaires, de travailler avec quelqu’un en qui vous avez confiance et qui peut aider votre propriété à atteindre son plein potentiel. Voici ce qu’il faut rechercher dans un gestionnaire locatif :

L’expérience

Une personne qui exerce depuis quelques années déjà représente forcément un choix intéressant. Elle aura probablement un grand portefeuille de clients à gérer, ce qui signifie qu’elle a de l’expérience.

La polyvalence

De nombreux gestionnaires locatifs ne s’occupent que des opérations quotidiennes d’une location. Mais un bon gestionnaire locatif est celui qui reste en contact avec vous et qui vous aide à comprendre les changements de valeur des propriétés afin que vous puissiez agir au bon moment. Votre gestionnaire locatif a pour obligation également de comprendre les stratégies de sortie afin de vous aider à en élaborer une qui soit parfaite pour vous. N’oubliez pas de poser également les questions suivantes à votre futur gestionnaire :

  • Quel est leur processus de sélection des locataires ?
  • Quelles méthodes utilisent-ils pour gouverner les réparations ?
  • Quels procédés utilisent-ils pour percevoir les cotisations ou le loyer ?
  • Quelle est leur technique de gestion ?

Oui, c’est beaucoup de travail, mais il est important de faire preuve de diligence raisonnable afin de choisir la meilleure option pour vous et votre location.

Qu’est-ce qu’un gestionnaire de contrat de sous-location ?

Que vous rentriez chez vous pour les vacances ou que vous partiez pour un voyage d’affaires prolongé, vous ne voulez probablement pas être obligé de payer le loyer d’un logement que vous n’habitez pas. Si vous désirez sous-louer votre chambre ou votre unité locative, vous devez en parler à votre gestionnaire et vous aurez besoin d’un contrat de sous-location, qui est un accord écrit agissant comme un bail dans un bail. Même si vous louez à quelqu’un que vous connaissez, vous devriez quand même rédiger un accord officiel. Le gestionnaire doit s’occuper de ce document juridique.

Découvrez également : Combien coûte l’assurance scolaire pour étudiant ?