L’assurance habitation et le vol de vélo

La pratique du vélo est de plus en plus courante en France, beaucoup les utilisent pour les déplacements quotidiens, aller au travail et même travailler avec, mais cette hausse dans le nombre de vélos utilisés a aussi entraîné une hausse du nombre de vélos volés chaque année, le nombre est estimé à pas moins de 500 000 vélos par an.

Afin d’aider les propriétaires de vélos à se couvrir contre le risque de vol, les compagnies d’assurance ont mis au point des contrats spécifiques, ainsi que quelques garanties supplémentaires dans d’autres contrats pour que le risque de vol soit le plus faible possible. Nous vous apprenons tout dans l’article suivant.

Protéger votre vélo contre le vol : comment doit-on s’y prendre ?

Assurance habitation et vol de vélo Il existe plusieurs solutions efficaces pour protéger votre vélo, mais la plus efficace de toutes, reste de souscrire un contrat d’assurance contre le vol de vélo. En effet, vous pouvez inclure une garantie complémentaire dans votre contrat d’assurance multirisque habitation pour éviter que votre vélo ne soit volé de votre maison, mais il est recommandé de demander les détails de cette garantie auprès de votre assureur, car certains d’entre eux imposent quelques exigences. Vous devez donc garder votre vélo dans un lieu sûr de votre maison, comme le garage qui doit être proprement sécurisé afin de pouvoir bénéficier d’une indemnisation en cas de vol.

Il existe encore d’autres formules spécifiques pour assurer votre vélo contre le vol, celles-ci vous permettent de bénéficier d’un remboursement suite au vol de votre vélo, et ce, même si celui-ci est volé en dehors de votre maison. En plus de l’assurance, il est nécessaire de prendre quelques précautions, car un vélo est très rapidement volé et revendu grâce aux petites annonces sur les réseaux sociaux et les sites de revente. Tâchez alors de graver votre vélo par un numéro unique (aussi appelé BICYCODE), ce dernier permet à la police ou à la gendarmerie de retrouver rapidement votre vélo et éviter qu’il soit revendu et vérifiez toujours que votre vélo est sécurisé avec un antivol avant de le laisser dans la rue.

Que faire en cas de vol de votre vélo ?

Premièrement, il ne faut pas vous démoraliser si votre vélo est volé, car ne l’oubliez pas, ce ne sont pas moins de 1 000 personnes qui se font voler leurs vélos chaque jour en France, vous n’êtes pas le/ la seul(e) à vivre cette mauvaise expérience. Il est nécessaire de rester zen et de suivre ces étapes :

  • commencez par signaler votre numéro BICYCODE immédiatement après le vol : vous faciliterez ainsi le travail des policiers et des gendarmes pour retrouver votre vélo avant qu’il ne soit vendu ;
  • dirigez-vous ensuite vers le commissariat le plus proche pour déposer plainte pour vol de vélo : celle-ci est nécessaire pour l’étape suivante. Vous avez un délai maximum de 48 h pour faire votre déclaration ;
  • contactez enfin votre assureur pour faire votre déclaration de vol : vous aurez besoin du numéro de votre contrat d’assurance, d’une copie du dépôt de plainte pour vol, de la marque et du modèle de votre vélo ainsi que sa facture d’achat et celle de votre antivol.

Il est important de noter que l’indemnisation devient différente selon votre degré d’assurance et la formule que vous aurez choisie, il convient donc de choisir la meilleure assurance pour vol de vélo, et ce, en cherchant les meilleures conditions d’assurance auprès de plusieurs assureurs. Différents paramètres entrent en jeu comme l’ancienneté du vélo, les obligations du contrat d’assurance, les franchises et le plafond de remboursement prévu par votre assureur.

A lire aussi : Pourquoi utiliser une calculette de taux d’un prêt immobilier ?

Quelle est la meilleure assurance contre le vol de vélo ?

Pour choisir la meilleure assurance contre le vol de vélo, il est important de prendre en considération plusieurs éléments. Le plus important est la valeur de votre vélo, on sait tous que certains modèles peuvent coûter très cher, surtout les modèles de vélos électriques ; ces derniers doivent être proprement assurés pour vous éviter de perdre beaucoup d’argent dans le cas d’un vol.

D’autres assurances permettent de vous protéger en cas d’accident, car il n’y a pas que le vol des vélos. La garantie de la responsabilité civile, l’assurance vie, la sécurité sociale et la responsabilité civile du cycliste vous permet d’être protégé en cas d’accident.

Il est convenable de choisir une assurance spécifique, notamment en cas d’emprunt ou de location de vélo. Vous pouvez en effet souscrire une assurance temporaire pour la location d’un vélo, et ce, pour échapper à une situation conflictuelle avec le propriétaire du vélo. Cette formule protège à la fois le vélo, son propriétaire et son locataire contre le risque de vol.