Comment comparer les frais de gestion locative ?

Pour le propriétaire, la gestion locative représente une véritable solution pour simplifier son quotidien. En effet, même si le gain de temps et les économies sont considérables, les honoraires infligés sont parfois angoissants. De ce fait, la majorité des bailleurs aiment administrer seuls leur(s) résidence(s). Et cela est bien sûr compréhensible, qui mieux que le propriétaire sait ce qu’est son habitation ? Cependant, la délégation de la gestion locative comporte de multiples avantages pour le propriétaire. Une question subsiste néanmoins : quels sont les coûts de la gestion locative ? Comment comparer ces frais ? Découvrez toutes les réponses à vos questions tout en continuant votre lecture tout au long de cet article.

Pourquoi utiliser un comparateur des frais de gestion locative ?

Comparer les frais de gestion locative Si vous désirez confier la responsabilité de la gestion de votre bien à louer, il faut savoir que les propositions diffèrent d’une entreprise à une autre. Pour bénéficier des coûts de la gestion locative les plus intéressants, il ne faut pas manquer de se renseigner et de faire plusieurs devis, et ce, en utilisant un comparateur. Il importe de noter que les coûts de la gestion locative en ligne sont inférieurs à sa déclinaison par mandat. Cela est dû au fait que cette procédure en ligne constitue une cession partielle.

Par ailleurs, vous serez en capacité de pouvoir suivre la commercialisation de votre logement par le biais d’outils informatisés. Toutefois, il vous faudra assumer la majorité des charges de gestion. Il convient de noter que les coûts liés à une gérance locative en ligne oscillent entre trois euros et dix euros par mois pour une formule classique. Dans le cas où vous opteriez pour une formule avec des prestations complètes, le taux peut aller jusqu’à 25 euros TTC. À titre d’exemple, pour un montant de location de 1 000 euros, vous profiterez de coûts avantageux allant de 0,75 % à 2,5 % en utilisant les sites spécialisés.

Comparatif des frais de gestion locative

La comparaison entre la gestion locative nous apparaît donc primordiale pour tout bailleur indépendant. On trouve sur Internet quelques sites de gestion entièrement gratuits ou encore des  » agences immobilières en ligne  » ou encore des comparateurs, mais ceux-ci ne constituent que des plateformes voire des logiciels, créés le plutôt souvent par des fournisseurs de prestations qui sont davantage des spécialistes de tout ce qui touche au domaine de la gestion informatique que des spécialistes de l’immobilier : aucune hotline professionnelle de dépannage, pas de carte de visite ni de garantie financière ou de responsabilité civile.

Le fait de tout gérer par soi-même a un atout : il est gratuit. Mais faites attention, outre le temps passé, si ce service gratuit est séduisant à très court terme, il peut représenter un risque au moindre souci, et coûter alors très cher pour le bailleur. Comme vous pouvez le remarquer, cette dernière solution est plutôt destinée aux personnes initiées et permet d’éviter de fortes déceptions ou encore des situations dramatiques. En somme, diriger ses propres affaires requiert une triple condition :

  • disposer de temps ;
  • posséder la compétence requise ;
  • avoir le désir de le faire.

Comparatif des frais de gestion locative des agences immobilières en ligne

À la différence des administrateurs de bien qui contrôlent tout, de très nombreuses plateformes de management ont fait leur apparition sur Internet depuis plusieurs années. Elles proposent le plus souvent les mêmes services que les gestionnaires traditionnels sans pour autant assurer la gestion administrative et technique ou la chasse aux locataires. Quelques-unes offrent toutes les prestations (en proposant notamment des formules qui permettent de ramener les frais de 5 % à 6 %) et se démarquent donc essentiellement par le propos marketing. Cependant, le fait d’être un intermédiaire dans la perception et le paiement des revenus mais aussi dans les rapports avec les locataires les contraint à pratiquer un minimum approximatif de 20 €/mois indépendamment du montant du loyer, avec des tarifs flexibles entre 3 % et 4 %, et plus encore avec les options.

En bref, cette formule est à conseiller si vous désirez garder le monopole du bien immobilier tout en délaissant la gestion administrative. Comme nous l’avons vu, il est possible de privilégier une solution plus intéressante en ce qui concerne les tarifs si vous gardez la collecte des loyers. Ces instruments correspondent aux propositions des gestionnaires de biens immobiliers sur Internet, tout en étant moins coûteux car on ne perçoit pas la rente ni ne prend en charge les actes de gérance via un mandat spécifique.